Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Wearables: les gadgets technologiques omni-connectés sont en plein essor

Julien Fontaine , 5 minutes de lecture

Que vous souhaitiez suivre vos temps de course, surveiller votre sommeil ou essayer d'éviter un coup de soleil, le marché des technologies portables se développe et évolue alors que les entreprises, grandes et petites, essaient de tirer profit de l'un des segments les plus en vogue de la période des ventes de fin d'année.

Selon les estimations de FierceElectronics, le marché des appareils portables vaut actuellement environ $70 milliards par an. La trajectoire ascendante de l'industrie des appareils portables reste solidement intacte malgré la pandémie. Les prévisions prévoient une croissance à deux chiffres pour les années à venir, tirée par une gamme de nouveaux produits provenant de nouvelles entreprises du mass-market cherchant à devenir les nouveaux Apple et Fitbit.

Pour voir ce qui est sans doute le champ de bataille "principal" dans la guerre croissante des wearables, vous n'avez pas besoin de chercher plus loin qu'Amazon.

Fidèle à son habitude, le géant de la vente en ligne propose actuellement des Echo Buds et des Halos à prix très avantageux non seulement pour attirer les acheteurs soucieux de la remise en forme pendant les ventes de fin d'année, mais également pour profiter du pic de vente post-nouvel an sur le segment.


■ Mais le porteront-ils?

La tarification agressive des nouvelles versions de catégories de produits éprouvées et matures est la norme dans l'industrie technologique, où l'obsolescence se produit peut-être plus rapide que dans tout autre secteur.

En conséquence, le rythme de l'innovation est également inégalé, car les entreprises visent à maintenir le portefeuille de produits portables plein. Cela oblige les acteurs du secteur non seulement à inventer des choses qui n’ont jamais existé auparavant, mais à convaincre ensuite les gens qu’un nouveau produit est quelque chose dont ils ne peuvent pas se passer.

«Les appareils et services portables évolueront ensemble au cours des prochains trimestres», a déclaré Ramon Llamas, directeur de recherche chez International Data Corp. (IDC).

Selon lui, les appareils portables sont «les appareils parfaits» pour collecter des données, puis les fusionner avec des conseils et des services exploitables à l'aide des applications correspondantes. «Ensemble, ils offrent à l'utilisateur un coach virtuel pour prendre de meilleures décisions et atteindre ses objectifs», a déclaré Llamas.

■ Parfait pour qui?

La technologie portable n'est peut-être pas pour tout le monde, mais pour ceux qui sont enclins à analyser leur bien-être personnel, elle offre un niveau de diagnostic sans précédent qui n'aurait pas été disponible auparavant en dehors d'un cabinet médical.

Dans certains cas, de nouvelles itérations de technologies portables émergent mais sont simplement trop éloignées du grand public ou repoussent trop loin les limites de l'acceptable en terme de look. Par exemple, le Google Glass à 1500 dollars, lancé en 2013, est un exemple bien connu de technologie portable précoce pour laquelle le public n'était tout simplement pas prêt, ni financièrement ni en termes de mode.

Pour être juste, le Google Glass existe toujours, mais il est maintenant commercialisé auprès d'utilisateurs commerciaux, un autre marché potentiellement énorme dans le segment plus large des appareils portables.

Par exemple, lorsque Amazon a lancé Halo en août, les technophiles ont pris note de la nouvelle utilisation de l'imagerie 3D par l'appareil pour donner aux gens un meilleur calcul du poids que l'IMC unidimensionnel.

Amazon a également souligné le fait que Halo offrait une technologie d'écoute révolutionnaire qui «utilise le machine learning pour analyser l'énergie et la positivité dans la voix d'un client».

En fin de compte, les consommateurs décideront du niveau de technologie qui leur convient, mais en attendant, les fabricants de gadgets continueront certainement de repousser les limites de l'état de l'art.

■ L'angle COVID-19

Comme tant d'aspects de nos vies ont été remodelés par la pandémie, l'engouement actuel pour la fièvre en tant que signe précoce du #Covid-19 a suscité à la fois la demande et l'innovation dans le secteur des appareils portables. Ou au moins, modifié les stratégies marketing.

Par exemple, pourquoi vous promener avec un thermomètre dans la bouche ou un bracelet maladroit au poignet alors que vous pourriez porter un petit appareil subtil qui suit automatiquement la température de votre corps?

L'utilisateur enfile la bague Oura (#ShopifyStore), un clone d'alliance qui se décline en argent, en or ou en diamant et peut tracker son sommeil, sa fréquence cardiaque et sa température corporelle. Elle est déjà portée par des joueurs de NBA, des pilotes de voitures de course et des athlètes de l'UFC.

«Le premier jour, je ne dirais pas que j'étais symptomatique, je me sentais juste mal. Je me suis réveillé le matin et mon «état de préparation» était de 68, même si j'avais dormi 10 heures», témoigne une utilisatrice d'Oura. «Cette nuit-là, j'ai réalisé que j'avais de la fièvre, mais Oura a compris que quelque chose n'allait pas avec ma température corporelle environ 24 heures avant moi. Cette nuit-là, ma fréquence cardiaque a chuté et ma fréquence respiratoire a grimpé à 21 bpm. Le simple fait de voir ce pic m'a fait commencer à me demander ce qu'il se passait».


■ Bientôt, les appareils connectés aux vêtements, aux chaussures et à la peau

La nouvelle frontière des appareils portables implique des capteurs cousus directement dans les vêtements, intégrés dans des baskets ou même collés à la peau.

Par exemple, une équipe de recherche de l'Université Clarkson met au point un capteur sensible aux UV bon marché que les consommateurs peuvent mettre sur leur peau et qui alerte les utilisateurs lorsqu'ils sont restés trop longtemps au soleil. «Lorsque le capteur est activé par la lumière UV du soleil, le colorant se dégrade et change de couleur, indiquant le degré d'exposition», a déclaré Silvana Andreescu, présidente du département de sciences biomoléculaires de Clarkson. La recherche intervient à un moment où 1,7 million d'Américains reçoivent un diagnostic de cancer de la peau chaque année.

D'autres études sont en cours pour utiliser des capteurs portables dans les ambulances en route vers les hôpitaux afin de fournir des données au personnel médical.


■ Les innovations ne font que commencer

Bien qu'il y ait sûrement beaucoup de flops de produits et une R&D coûteuse, les grandes entreprises technologiques investissent massivement pour identifier la prochaine grande opportunité du secteur.

«Les fabricants d'appareils jettent également les bases qui permettront aux consommateurs d'utiliser plusieurs appareils portables conjointement les uns avec les autres. C'est une nouvelle expérience puissante qui peut apporter une utilité supplémentaire à la fois aux consommateurs et aux fournisseurs», Jitesh Ubrani, directeur de recherche pour IDC Mobile Device Trackers.

Source: PYMNTS.com, 30 nov. 2020.

Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.