Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Votre prochaine banque sera un géant de la technologie.

Julien Fontaine , 4 minutes de lecture

Aujourd'hui, il semble que toutes les grandes entreprises technologiques se transforment en banque. Au cours des dernières années, nous avons assisté au lancement d'Apple Card, de la Libra de Facebook, d'Uber Money, de Square Cash et de Google Pay, tous les services qui promettent le service de paiement le plus pratique et le plus rapide du marché.

En période de catastrophe mondiale, le besoin de paiements faciles, rapides et peu coûteux touche tous les coins du globe. Les consommateurs attendent de la rapidité et de la sécurité.


Faire confiance à la technologie avec votre argent

Les géants de la technologie comme Google et Apple connaissent mieux que personne les attentes des consommateurs et capitalisent sur d'énormes bases de clients et la fidélisation. Ils ont des systèmes de distribution massifs et leur connaissance de leurs clients est largement supérieure à tout système financier. Cet aspect à lui seul leur permet de regrouper efficacement les produits financiers dans un écosystème existant.

Amazon a commencé à vendre des livres, elle est devenue 'the everything store'. Les superapps en Asie, comme Gojek et Grab, ont réussi à introduire de nouveaux produits et capacités pour fournir la suite de services la plus complète via leurs plates-formes. Ils ont réalisé, comme beaucoup d’autres, que dans un monde numérique, les paiements sont au cœur de tout produit technologique qu’ils proposent. La possibilité de devenir leur propre banque donne aux entreprises une plus grande visibilité sur leur argent et offre de nouvelles opportunités de réduction des coûts tout en servant mieux leurs clients en évitant les frais bancaires associés à la livraison de petits paiements.


Un avantage d'infrastructure

Toute entreprise technologique prospère a un avantage sur l'infrastructure technologique seule, car elle sera construite sur un logiciel en gardant à l'esprit les derniers développements techniques. Ces entreprises sont conçues pour évoluer avec le climat actuel, contrairement aux anciens logiciels bancaires qui opèrent généralement. Alors que les entreprises technologiques sont conçues pour rester constamment à jour, les grandes banques traditionnelles sont toujours embourbées par des systèmes hérités vieillissants et des pannes de système fréquentes et généralisées.

Dans certains pays, dont le Mexique, l'Angleterre et Singapour, les régulateurs et les banques centrales adoptent notre réalité centrée sur la technologie et offrent aux non-banques un accès aux mêmes règles du jeu réglementaires que les banques, ce qui se traduit par de nouvelles lois financières.

Aux États-Unis, l'application de services financiers Square a récemment reçu une licence bancaire de la Federal Deposit Insurance Corp. pour sa division de prêt Square Capital. En décembre 2019, la société de covoiturage Grab a demandé une licence de banque numérique chez elle à Singapour.


Mais qu'en est-il des banques?

Un rapport d'Accenture a prévoit que d'ici 2025, les banques perdront $280 milliards de revenus issus du paiement en raison de la concurrence des paiements numériques et des néo-banques.

Afin de suivre le rythme, les banques doivent moderniser leur infrastructure et se tourner vers la blockchain pour créer de nouveaux services financiers innovants. La blockchain est plus rapide, plus sécurisée, plus facile à suivre et plus accessible à l'échelle mondiale que l'infrastructure du système bancaire existant. Alors qu'il faut actuellement 3 à 5 jours ouvrables pour les transactions transfrontalières dans une banque, les paiements peuvent être effectués en quelques secondes avec un modèle de blockchain. En moyenne, l'actif numérique XRP effectue des transactions en trois secondes.


Modernisation d'infrastructure et partenariats stratégiques

Traditionnellement, les portefeuilles mobiles (#eWallets) comme Venmo et Alipay ont été considérés par les banques comme une menace car ils offrent aux consommateurs un moyen moins coûteux et plus rapide d'effectuer des paiements. Le marché du portefeuille mobile devrait dépasser $250 milliards d'ici 2024, offrant un avantage révolutionnaire pour ceux qui capitalisent sur le potentiel de partenariat au lieu de lutter pour être compétitifs.

Les banques ont la possibilité de suivre le rythme de ceux qui font avancer le secteur, élargissent leur portée et se révèlent encore plus rentables en se connectant aux personnes et commerces non-bancarisées dans les marchés émergents. Apple Pay s'est imposé comme un partenaire de premier plan pour les institutions financières du monde entier. Plus récemment, Google a emboîté le pas en s'associant à Citigroup et, en avril, des informations ont révélé que Google travaillait sur une carte de débit intelligente et un service de compte courant pour concurrencer Apple Pay et Apple Card.

Si les banques ne veulent pas être laissées pour compte alors que les géants de la technologie prennent en charge les paiements, il est primordial qu’elles modernisent leur infrastructure ou établissent des partenariats stratégiques, ou les deux. Sinon, l'avenir des paiements appartient à Facebook, Apple et Google, qui ont tous déjà des millions de consommateurs à leur disposition utilisant des produits et services adjacents.

Tout cela ne signale pas nécessairement la fin de la route pour les institutions financières traditionnelles, mais la concurrence déjà forte ne fera que s'intensifier au fur et à mesure que le COVID-19 s'installe, impactant les résultats des banques.


Auteur : Asheesh Birla est le vice-président directeur du développement des produits et de l'entreprise chez Ripple, qu'il a rejoint pour la première fois en 2013 pour diriger le développement de leur suite de produits. Asheesh est un expert de l'industrie sur la blockchain et est un contributeur, conférencier et conseiller fréquent sur la blockchain et la crypto-monnaie.

Source: Crunchbase, sept. 2020.

Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.