Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Vie et mort de Shangpin

Julien Fontaine , 2 minutes de lecture

Shangpin, littéralement traduit par 'Marchandise', est un détaillant en ligne proposant des produits de luxe importés. Bien que la société ne soit pas aussi connue que des géants tels que Tmall et Jingdong, la base d'utilisateurs ne peut être sous-estimée.

La stratégie de l'entreprise consistait à importer des produits de luxe étrangers en Chine. Les produits étrangers sont souvent tenus en plus haute estime, les consommateurs chinois associant ces marques à une «meilleure qualité» et un «statut supérieur». Fondée en 2010, le nombre d'utilisateurs est rapidement passé à 50 millions d'utilisateurs. Un an après sa création, la société déclarait déjà un chiffre d'affaires annuel de 200 millions de RMB. Avec les résultats prometteurs, la société a attiré des investisseurs de tout le pays. En neuf ans d'activité, la société a reçu au moins 1 milliard de RMB d'investissement.

Par conséquent, personne ne s'attendait au crash soudain de l'entreprise. Shangpin a annoncé sa faillite au printemps 2019, déclarant ne pas disposer des ressources financières nécessaires pour continuer ses services. Il s'est avéré que Shangpin avait subi trois séries de licenciements, étant incapable de payer ses employés. Le détaillant n'ayant pas reçu de nouveaux investissements, il n'a eu d'autre choix que de fermer ses portes.

Le marché hautement concurrentiel est le résultat naturel du pays qui représente plus de 50% des transactions mondiales de commerce électronique. Avec plus de 560 millions d'utilisateurs, les entrepreneurs ont hâte de se battre pour leur part de marché. Bien que quelques-uns, comme Shangpin, réussissent, cela ne signifie pas nécessairement que leur stratégie est durable. Les premiers succès attirent de nombreux investisseurs, ce qui permet d'adopter une stratégie non durable. Dans le but d'attirer plus de consommateurs, Shangpin a proposé des remises et des promotions importantes, avec des produits souvent proposés au même prix que sur leurs marchés nationaux. Lorsque les investissements ont commencé à diminuer, les remises ont naturellement été également réduites. C'est à ce moment que le détaillant découvre que sa base d'utilisateurs ne se compose pas principalement d'utilisateurs fidèles.

Shangpin est un exemple du potentiel du marché chinois du commerce électronique, tout en montrant à quel point il est compétitif. Un succès précoce ne garantit pas la durabilité à long terme, de nombreux facteurs inattendus jouant un rôle dans la réalisation de vos objectifs. Xiao Hong Shu est un autre exemple, avec l'application rendue récemment indisponible au téléchargement.

Claire Chung, ex-DG d'YNAP Chine a actuelle CEO de la start-up de beauté Ignae Skincare en tant que CEO, est aussi l'ancienne vice-président du développement des affaires internationales de ShangPin qu'elle avait rejoint en 2011.

Dans ce rôle, elle a levé 50 millions de dollars chez Chengwei Capital pour créer le premier détaillant à prix plein de Chine vendant des marques de saison et contemporaines.

En décembre 2014, avant de prendre la direction de Net-a-Porter en Chine, ShangPin avait signé un protocole d'accord avec UK Trade & Investment pour faciliter l'entrée des marques britanniques sur le marché chinois.

Après la fusion historique entre Net-a-Porter Group et Yoox Group, qui a créé le numéro un mondial de la distribution de luxe, Chung a été promu à la tête de toutes les activités du groupe Yoox-Net-a-Porter en Chine

Sources: Webshop in China, août 2019 - Drapers, jan. 2015

Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.