Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Typologie des colis du ecommerce transfrontalier

Julien Fontaine , 3 minutes de lecture

Plus de 2 millions d'articles vendus en ligne entrants chaque jour en Europe proviennent de Chine (CLS, oct. 2020). Voici comment ce fret de colis se décompose en termes de poids, de valeur réelle et de passage en douane. Au-delà de l'intérêt des données, il faut noter qu'elles viennent des consommateurs, pas de données extraites des ventes qui reflèteraient une autre réalité.

L'International Post Corporation a collecté les données sur plus de 35k répondants dans 41 pays. Les répondants ont également fourni des détails sur le poids et la valeur de leur plus récent achat en ligne à l'étranger. Ces données sont tirées de son rapport Cross-Border E-Commerce Shopper Survey 2019.


Poids

L'enquête a montré que 86% des biens achetés étaient classés sous la terminologie UPU en tant que colis de 2 kg ou moins.

La catégorie de poids la plus courante, avec 32%, était de 200 à 500 g.
La proportion de paquets légers pesant jusqu'à 0,5 kg était la plus élevée en Lituanie (72%), en Estonie (69%) et en Lettonie (69%).

La proportion de colis pesant plus de 2 kg était la plus élevée au Luxembourg (19%), à Chypre (19%) et en Inde (18%).


Valeur

44% des achats e-commerce transfrontaliers étaient évalués à moins de 25 €, tandis que 34% étaient évalués à 50 € ou plus.

Les articles d'une valeur inférieure à 25 € étaient les plus courants en Lituanie (66%), en Croatie (65%) et en Lettonie (64%).

69% des exportations chinoises étaient évaluées (par le client, pas par la douane !) à moins de 25 €, contre 31% des exportations du Royaume-Uni, 23% des États-Unis et seulement 20% des exportations allemandes.

Les articles évalués à 50 € ou plus étaient les plus courants en Inde (65%) et au Luxembourg (62%). Les articles de plus de 50 € étaient les plus élevés pour les exportations allemandes (55%) et les exportations américaines (51%).


Douanes

Les pays où la proportion de droits de douane est la plus élevée sont l'Islande (75%), l'Inde (55%) et la Chine (52%). À l'autre extrémité de l'échelle se trouvaient l'Estonie (2%), la Lettonie et l'Autriche (3% toutes deux).

Les 3/4 des répondants ont été informés avant l'achat que des droits de douane seraient applicables à leur achat. Comme les années précédentes, cette proportion était plus faible en Europe que dans d'autres régions (par exemple, 40% ont été informés en Islande).

Les droits de douane étaient les plus susceptibles d'être payés au point d'achat (48%), tandis que 23% ont payé des droits de douane lorsque le colis était en route et 23% des droits de douane lors de la réception du colis. Là encore, les consommateurs européens ont tendance à payer les droits de douane plus tardivement que les consommateurs ailleurs.


Balance commerciale

Abonnez-vous !
Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.