Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce
Réservé aux abonnés

Hamid Moghadam, l'autre proprio d'Amazon

Quand le CEO du 1er bailleur d'immobilier industriel au monde vous annonce que 40% de sa surface d'entrepôts est occupée par la vente en ligne et que les géants du ecommerce accélèrent la tendance, on se rend mieux compte de la part de marché du digital qu'en lisant les chiffres de la Fevad.
Réservé aux abonnés

Le 'digital single market' européen en 2021.

Le 1er juillet 2021, les réglementations relatives à l'importation de marchandises dans l'UE changent fondamentalement, créant un marché unique du commerce électronique et numérisant l'environnement opérationnel pour les acteurs de la logistique et du commerce tout au long de la chaîne de livraison.

Comment les détaillants brick & mortar pourraient concurrencer Amazon.

En Allemagne, il faudrait 11 entrepôts bien placés qui stockent le même assortiment (...) pour couvrir toutes les villes de niveau 1 et de niveau 2. Etude McKinsey & Company sur la livraison J+0.

La croissance du ecommerce, moteur de la flambée du transport maritime

Un quart des conteneurs entrant aux US depuis l'Asie sont dirigés vers des centres de distribution de vente en ligne selon WSJ. “Demain, nos revenus seront probablement divisés entre le transport et la logistique intérieure au cours des 5 prochaines années.” Rodolphe Saadé, CEO de CMA CGM.

Le réseau Amazon Prime Now Hub livrera dans les principales villes US sous 1 à 2h

La nouvelle stratégie du réseau de distribution d'Amazon aux Etats-Unis (Micro Fulfillment Centers) est le signe de sa volonté de pouvoir livrer le jour même en option pour au moins la moitié de ses clients américains... et de la capitulation fiscale d'Amazon face à l'administration américaine.

La capacité logistique d'Amazon Prime retrouve sa normale

La croissance des membres Amazon Prime (+150 millions d'abonnés) contribue à expliquer la décision d’Amazon de reporter le Prime Day. Amazon doit s’assurer qu’il a un inventaire en stock et que les nouveaux entrepôts fonctionnent à pleine capacité avant d’ouvrir les vannes.

Le micro-fulfillment réduira les coûts pour les détaillants et améliorera la commodité pour les clients.

La demande de livraison toujours plus rapide, la combinaison de la technologie de micro-fulfillment toujours plus efficace et de la livraison autonome pourraient en fin de compte réduire les coûts pour les détaillants et accroître la commodité pour les clients.
Afficher plus
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.