Le média des décideurs du e-commerce

Shapermint un retailer de Shapewear rentable et auto-financé fait $150M en deux ans

Julien Fontaine

Le détaillant de sous-vêtements féminins Shapermint n'a été lancé qu'en 2018, mais il a réalisé à ce jour plus de 150 millions de dollars de ventes en ligne dont 100 en 2019, première année complète d'exercice. En mai, la croissance des revenus s'approchait de 100% par rapport à mai 2019.

Dans les mois précédant la crise sanitaire, Shapermint dépensait environ $5 millions en marketing, dont 80% sur Facebook. Elle a augmenté son budget marketing global de 70% depuis le début de la pandémie et continue d'acquérir de nouveaux clients rentables dès le premier achat.

La plupart des entreprises qui réussissent, sans parler des marques DTC, ont été construites sur des canaux et des stratégies marketing qui n'ont pas duré éternellement. Si quelque chose fonctionne, vous devez le maximiser pendant que ça fonctionne, tout en vous assurant que votre stratégie couvre l'inévitable baisse», Chris Toy, CEO de MarketerHire à Digiday.

Shapermint (#ShopifyStores) vend des sous-vêtements qui remodèlent le corps, de 13 marques, dont Miraclesuit, Curveez et Maidenform, ainsi que quelques-uns de ses propres produits de marque privée qu'elle vend sur Amazon en plus de son propre site.

Stephanie Biscomb, directrice de la marque chez Shapermint, n'a pas révélé de chiffre de vente sur Amazon mais une série de détails intéressants.

Une partie de l'objectif et du message marketing du détaillant est de «changer la conversation autour du shapewear», explique Biscomb. La capacité d'adaptation rapide aux préférences des consommateurs et aux changements de l'algorithme de Facebook sont à la source du succès et de la rentabilité de la marque, dit-elle.

Avant le Covid, l'entreprise consacrait 80% de son budget marketing mensuel aux publicités Facebook. De 30% à 40% de ce chiffre sont consacrés aux dépenses Instagram et le reste aux publicités Facebook et Facebook Messenger. Les 20% restants du budget marketing étaient répartis entre Pinterest et YouTube. La société dépensait de 3 à 5 millions de dollars par mois en marketing numérique. 48% des clientes n'avaient jamais essayé de shapewear avant d'acheter sur Shapermint, selon Massimiliano Tirocchi, le CMO et cofondateur.

Cet article est réservé aux abonnés à la newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour accéder à tous les articles réservés aux abonnés à la newsletter

Je m'inscris Vous êtes déjà inscrit? Sign in
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.