Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Les capacités publicitaires de Facebook Ads sont surévaluées et sous-performent

Julien Fontaine

Le manque de transparence associé au faible rapport qualité-prix perçu de la publicité sur Facebook, inquiète les spécialistes du marketing depuis de nombreuses années, et il semble que ces inquiétudes soient vraies: une récente plainte déposée par un annonceur américain indique clairement que la publicité sur Facebook Ads n'est pas aussi efficace qu'elle devrait l'être.

Plus de la moitié du temps, nous diffusons des annonces à une personne autre que l'audience cible des annonceurs», un responsable anonyme de Facebook à Andrew Bosworth.

While our latest Global State of Small Business Report makes it clear that small businesses are still struggling through...

Publiée par Facebook for Business sur Lundi 14 décembre 2020

Facebook mène actuellement une campagne de relations publiques pour montrer qu'Apple nuit gravement les petites entreprises américaines à cause des nouvelles fonctionnalités de confidentialité iOS. Mais, dans le même temps et selon des documents judiciaires récemment descellés, Facebook leur vend un ciblage publicitaire qui n'est pas fiable au point d'être frauduleux.

Une plainte déposée en février 2019 par Investor Village, une publication électronique sur des sujets financiers, allègue que "Facebook a trompé et continue de tromper les annonceurs en déclarant à tort qu'il affichera leurs publicités aux utilisateurs au sein des publics cibles qu'ils ont définis dans le gestionnaire d'annonces de Facebook et en programmant ensuite son logiciel pour afficher un pourcentage important d'annonces aux utilisateurs hors des publics cibles définis, facturant les annonceurs pour ces publicités mal ciblées, ce qui maximise les revenus de Facebook au-delà de ce qu'il aurait pu gagner uniquement à partir de publicités légitimement ciblées".

Investor Village a déclaré qu'elle avait décidé d'acheter des publicités Facebook étroitement ciblées espérant atteindre des investisseurs à haute rémunération et au niveau universitaire élevé. Mais près de 40% des personnes qui ont vu l'annonce d'Investor Village n'avaient pas de diplôme universitaire, ne gagnaient pas 250.000 $ par an, ou les deux, affirme la société. En fait, "pas un seul utilisateur interrogé ne répondait à tous les critères de ciblage définis pour les publicités Facebook", dit-elle.

La plainte contient des documents Facebook indiquant que l'entreprise savait que ses capacités publicitaires étaient surévaluées et sous-performaient.

La suite de cet article est réservée aux abonnés payants

Souscrivez un abonnement mensuel sans engagement de durée (ou annuel) pour consulter l'intégralité du site.

Je m'abonne Vous avez déjà un compte? Sign in
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.