Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

OnlyFans n'est pas que populaire, mais extrêmement rentable

Julien Fontaine

En ce qui concerne l'économie des créateurs de contenu, Patreon est le nom le plus connus. Entre 2013 et 2019, la plateforme a versé plus de $1 milliard aux créateurs sur sa plateforme. Mais selon Bloomberg, OnlyFans, le site qui permet aux célébrités de facturer aux fans l'accès aux vidéos, aux photos et aux communications personnalisées, est en passe de débourser $2 milliards cette année.


OnlyFans, le service de médias sociaux sur abonnement, connaît son heure de gloire dans le monde de la technologie alors que les investisseurs et les décideurs s'émerveillent de la transition du site d'une entreprise apparemment de niche à un phénomène grand public. Mais ce qui est encore plus impressionnant, c'est à quel point l'entreprise OnlyFans se révèle rentable. Cette année, elle génèrera $300 millions de bénéfices avant impôts, amortissements et dépréciations.

La marge bénéficiaire plus qu'enviable de OnlyFans est le résultat de la fusion de deux caractéristiques de son modèle commercial. C'est une entreprise d'abonnement, comme Netflix, Spotify ou Sirius XM. Mais alors que ces entreprises dépensent des sommes considérables pour créer ou concéder des licences de contenu, OnlyFans ne paie essentiellement rien pour le contenu qui circule sur sa plate-forme. En effet, les abonnés paient pour accéder au contenu et aux messages exclusifs des créateurs, y compris un grand nombre d’artistes de l'industrie pour adultes.

Alors que les médias sociaux tels que Snap ou Instagram bénéficient également d'un contenu gratuit généré par les utilisateurs, ils sont également alimentés par la publicité et maintiennent de grandes équipes de vente (OnlyFans emploie environ 350 personnes). OnlyFans a atteint sa taille actuelle en grande partie grâce au bouche à oreille, le marketing gratuit par ses 1 million de créateurs.

Le niveau de ses marges bénéficiaires la place dans une classe presque sans précédent parmi la cohorte actuelle d'entreprises technologiques. DoorDash, qui est devenu publique cette semaine, avait environ le double des revenus de OnlyFans en 2019, mais a perdu $667 millions au cours de l'année en cours.

Une comparaison plus étroite pourrait être Roblox, la société de jeux pour enfants, qui a récemment déposé une demande d'IPO. La société a réalisé un chiffre d'affaires de $588 millions pour les neuf premiers mois de 2020 et un flux de trésorerie disponible de près de $300 millions au cours de la même période. Il est intéressant de noter que Roblox est semblable à OnlyFans en ce sens qu'elle repose sur des créateurs qui construisent des mondes virtuels. Les joueurs peuvent payer pour entrer dans certains de ces mondes ou pour acheter des biens virtuels. Mais même Roblox ne peut pas égaler les marges bénéficiaires actuelles d'OnlyFans.

Le profit d’OnlyFans est l’une des raisons pour lesquelles la société a pu se maintenir en dépit de n’avoir jamais levé de capital-risque. Son intérêt initial pour les artistes pour adultes l'a rendu largement interdite aux investisseurs traditionnels, tout en prétendant également qu'elle n'en avait pas besoin.

Cependant, OnlyFans a l'intention d'élargir sa portée en dehors de l'univers réservé aux adultes. Et à mesure qu'elle se développe à la fois dans de nouvelles catégories de divertissement et dans de nouveaux pays, elle devra renforcer sa base d'employés et augmenter ses coûts d'hébergement. Cela pourrait à son tour ronger quelque peu sa marge bénéficiaire pendant un certain temps.

À l'heure actuelle, cependant, OnlyFans a un meilleur profil de marge que les startups similaires soutenant les créateurs comme Patreon. Celle-ci a récemment levé une nouvelle ronde de financement qui l'a évaluée à $1,2 milliard. Mais Patreon prend une réduction beaucoup plus petite sur les ventes des créateurs via le service, seulement 5%. OnlyFans prend 20%. Patreon devrait perdre de l'argent cette année.

Des musiciens comme Cardi B et The Weeknd ont utilisé OnlyFans comme plateforme promotionnelle. L'actrice Bella Thorne a enregistré un record d'une journée de 1 million de dollars lorsqu'elle a rejoint la plate-forme.

Alors que les professionnel(le) s du sexe ont exprimé leur inquiétude quant au fait que des personnes comme Thorne «embourgeoiseraient» la plate-forme et lui enlèveraient un flux de revenus si nécessaire, la croissance d'OnlyFans en dehors du contenu pour adultes semble inévitable.

Déjà avec plus de 85 millions d'utilisateurs et plus de 1 million de créateurs, OnlyFans ajoute 500.000 utilisateurs par jour et avec 20% de commission sur les 2 milliards de dollars de ventes, elle rapportera $300 millions de bénéfices avant impôts cette année.

Il peut être facile de se moquer de l'énorme rentabilité d'OnlyFans en raison de sa dépendance au divertissement pour adultes. Mais tant qu'elle maintient sa base de contenu généré gratuitement et une base d'abonnés importante et fiable désireuse de nouveau contenu, son modèle commercial restera difficile à battre.

OnlyFans fait partie des 30 entreprises du «The future of media & pop culture» de Trends.co

Sources: Bloomberg, TheHustle, The Information, Trends.co.

Share Linkedin/ Twitter/ Facebook/ copy link
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.