Le média des décideurs du e-commerce

Newsletter nđź‘€4

Julien Fontaine

#eco-good news

Ce 12 janvier, Amazon vient de déposer un brevet d'emballage réutilisable qui élimine tout identifiant sur ou dans le colis, car il est lui-même identifiable de manière unique. C'est un moyen innovant qui permet au destinataire de réutiliser très facilement le colis pour envoyer un autre article, sans avoir à peser la boîte ou à imprimer une nouvelle étiquette d'expédition.

Les consommateurs veulent consommer mieux. Vous pouvez consulter la modélisation de la dernière étude #Shopify sur le consommateur Post-Covid ici. Les emballages de la vente en ligne sont au coeur du problème. Amazon a généré environ 211 millions de kilo d'emballages en plastique en 2019, "de quoi emballer 500 fois la Terre dans du film plastique à bulle" selon un rapport d'Oceana.


#Amazon

Je viens de mettre de l'ordre et de consolider des données sur les vendeurs 3P et les ventes propres d'Amazon 1P.

Amazon a triplé ses offres de marques privées en 3 ans mais le seul vrai succès est AmazonBasics (piles, consommables...). La publicité négative autour des accusations de plagiat et l'action #antitrust pourraient être plus dommageables pour Amazon que les potentiels bénéfices. Elles pourraient pousser Amazon a revoir sa stratégie de marques privées cette année.

En réponse aux questions du comité antitrust américain lors de l'audience du 29 juillet 2020, #Jeff Bezos a inclus une ventilation par catégories de produits de la part des marques privées d'Amazon dans les ventes totales de première partie. Il en sort:

đź“Ś La ventilation des ventes 1P & 3P d'Amazon par Jeff Bezos

📌 Catégorisation des marques privées d'Amazon


#Mentors

L'histoire inspirante de "l'autre proprio d'Amazon":

En 1998, Hamid Moghadam avait investi dans Webvan, qui voulait être il y a 20 ans ce que Walmart et Amazon essayent de faire aujourd'hui aux Etats-Unis. Il a construit trois entrepôts et cédé un portefeuille de baux commerciaux de $1 milliard pour investir dans de l'espace industriel. Webvan a été l’une des victimes les plus spectaculaires du crash des dotcoms. Plus exaspérant encore, M. Moghadam avait alors refusé l’opportunité d’investir dans une autre start-up de e-commerce appelée Amazon, estimant que son activité était trop limitée aux livres.

Aujourd'hui, M. Moghadam, 66 ans, domine le secteur des entrepôts dans le monde. La société qu’il dirige, Prologis, est le plus grand bailleur d’Amazon et le plus grand fonds d’investissement américain dans la gestion d’entrepôts et de bâtiments logistiques.

Alors quand il nous annonce que 40% de sa surface d'entrepôts est occupée par la vente en ligne et que les géants du ecommerce accélèrent la tendance, on se rend mieux compte de la part de marché du digital qu'en lisant les chiffres de la Fevad.

En raison de l'impact du Covid sur la logistique, Prologis s'attend à s'éloigner de la stratégie Lean Supply Chain: les entreprises pourraient avoir 5 à 10% de stocks en plus à l'avenir. Cela pourrait doubler le taux de croissance de la demande d'installations logistiques, en plus du e-commerce, au cours des 5 à 10 prochaines années.

La technologie pourrait également renverser la donne: si, par exemple, les drones, les camions électriques et sans conducteur rendent les coûts de transport négligeables; si l'impression 3D nous transforme tous en mini-fabricants. Mais pour l'instant, Prologis semble en sécurité sur son trône du dernier kilomètre.

Des repères pour vos décisions !

💪  Suivez le hashtag #OpenString
👀  Abonnez-vous à la newsletter OpenString.io
🎯  Veille réglementaire et stratégique appliquée au #ecommerce

Hamid Moghadam, l’autre proprio d’Amazon
Quand le CEO du 1er bailleur d’immobilier industriel au monde vous annonce que 40% de sa surface d’entrepôts est occupé par la vente en ligne et que les géants du ecommerce accélèrent la tendance, on se rend mieux compte de la part de marché du digital qu’en lisant les chiffres de la Fevad.
Share — Linkedin/ Twitter/ Facebook/ copy link
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.