Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Le marché américain des vêtements d'occasion va quintupler en 5 ans

Julien Fontaine

Le marché de la revente de vêtements est énorme et il ne fait que démarrer. La durabilité passe de l'avantage à la priorité. Données clés et modélisation d'un rapport de ThredUp mené par GlobalData de janvier à avril 2020 auprès de 3500 femmes américaines de plus de 18 ans.

La chasse aux bonnes affaires, les préoccupations environnementales et l'économie du partage ont effacé la stigmatisation des biens d'occasion en même temps que la technologie a rendu les friperies plus accessibles, plus fiables et plus cool. Même Kim Kardashian porte des vêtements de créateurs vintage», WSJ, 2019.

Définitions des 13 segments du marché en fin d'article.


Taille et croissance du marché de la revente de vêtements

Le marché de l'occasion aux Etats-Unis est évalué à 28 milliards de dollars en 2019, avec 64 millions de personnes achetant des produits d’occasion cette année là. Il a la perspective d'atteindre 64 milliards de dollars en 2024.

Le segment de la revente (resale), dont ThredUp et TheRealReal font partie, comprend des assortiments de produits très organisés, premium et souvent haut de gamme. Il est principalement, mais pas exclusivement, en ligne. Son marché devrait connaître une incroyable croissance de $7 milliards en 2019 à $36 milliards en 2024, et dépasser ainsi le segment traditionnel de la friperie (Thrift & donation).

La prochaine norme a commencé à émerger, les consommateurs indiquant qu'ils adopteront des changements de comportement à long terme qui dureront au-delà de Covid» – McKinsey & Company

Le marché des vêtements d’occasion en ligne est prêt à s'accélérer

La revente de vêtements d’occasion en ligne a augmenté de 69% entre 2019 et 2021, tandis que le secteur de la vente au détail dans son ensemble a diminué de 15%.

La revente devrait être multipliée par 5 au cours des 5 prochaines années (+414%), tandis que le commerce de détail devrait diminuer (-4%). La friperie et les dons devraient augmenter de +34%.


La revente devrait être plus importante que la fast fashion d'ici 2029

Les acheteurs prévoient de dépenser plus dans les vêtements d'occasion que tout autre canal au cours des 5 prochaines années.


Où les acheteurs dépenseront-ils au cours des 5 prochaines années?

La seconde main prend plus de parts de marché que tout autre secteur. La mode durable croît de 138% en 2020 par rapport à 2019 et dépasse Amazon Fashion, qui détenait plus de 11% du marché du vêtement aux Etats-Unis en 2019.


Le marché des vêtements d’occasion devrait doubler en 10 ans

Selon le rapport, les biens d’occasion devraient représenter 17% de la garde-robe d’une personne d’ici 2029, contre seulement 3% en 2009. Cela placerait les marchandises achetées dans les points de vente à bas prix à 19% (discounters). La part des grands magasins devrait être de 7% en 2029, contre 22% deux décennies plus tôt.

Les trois secteurs à la croissance la plus rapide sont ceux de l'occasion, de la location et de l'abonnement.

Thredup et GlobalData prévoient que les marketplaces de la seconde main, les marques d’Amazon Fashion et les détaillants à bas prix seront les seuls secteurs de l’habillement qui gagneront de nouveaux clients cette année.


Définitions des 13 segments du marché de la vente au détail de vêtements

Seconde main

Secondhand: Consommation de tous les vêtements usagés. Comprend à la fois le secteur de la revente, la friperie et des dons.

Fripes & Dons

Donation & Thrift: un secteur de l'occasion ou de la "seconde main" plus large qui comprend des options traditionnelles telles que les dons et les vide-greniers, etc. Cette  option d'occasion est principalement, mais pas exclusivement, hors ligne.

Revente

Resale: un secteur du marché qui comprend des assortiments de produits plus organisés, souvent bien commercialisés et/ou haut de gamme. Les exemples incluent ThredUP et TheRealReal ainsi que des acteurs brick & mortar haut de gamme comme Buffalo Exchange. Ces options d'occasion sont principalement, mais pas exclusivement, en ligne.

Produits d'occasion

Secondhand products: consommation de tous les vêtements, chaussures, accessoires, livres, meubles, divertissements et produits de beauté usagés.

Grands magasins

Department Stores: un type de magasin de détail généraliste, dans lequel le détaillant présente les produits dans des rayons distincts, souvent situés sur des étages séparés, se spécialisant dans des domaines de produits définis. Les exemples incluent Bloomingdale's, Macy's, JCPenney, Nordstrom.

Discounters

Off-Price: un détaillant qui vend des articles à des prix inférieurs à ceux généralement pratiqués par les commerces de détail. Les magasins à bas prix achètent généralement des produits en surstock. Les exemples incluent TJ Maxx, Marshalls, Ross, Burlington Coat Factory.

Chaînes de valeur

Value Chains: ces magasins ont un format de vente au détail qui vend des articles bon marché, à un nombre unique ou limité de prix. Les exemples incluent Walmart, Target, Dollar Tree.

Spécialisés à prix moyen

Mid-Priced Specialty: détaillants de vêtements spécialisés opérant au milieu du marché en termes de prix. Ce ne sont ni des discounters, ni des magasins premium ou de luxe. Ils ont tendance à être trouvés dans les centres commerciaux ou dans les rues principales traditionnelles. Les exemples incluent Gap, Ann Taylor, J.Crew.

Fast Fashion

Fast Fashion: Des détaillants de vêtements spécialisés avec une rotation rapide des stocks et dont les modèles commerciaux reposent sur la vente de volumes importants à des prix bon marché. Les exemples incluent Zara, H&M, Forever 21.

Direct-to-Consumer

Direct-to-Consumer: Spécialistes et généralistes vendant des vêtements directement au consommateur, principalement en ligne. Exclut les sites de type C2C ou de vente aux enchères, et les sites web de vente des commerces de détail traditionnels. Les exemples incluent Everlane, Warby Parker, Outdoor Voices.

Mode durable

Sustainable Fashion: vêtements qui ont été produits, vendus et distribués de manière à minimiser, autant que possible, tout impact social et environnemental. Pour être qualifiée de durable, une entreprise doit réduire les impacts négatifs à plusieurs étapes de la chaîne d'approvisionnement et du cycle de vie du produit. Les exemples incluent Reformation, Allbirds, Eileen Fisher, Patagonia.

Amazon Fashion

Ventes de vêtements d'Amazon aux États-Unis, exprimées en valeur brute de la marchandise.

Abonnement

Services de vêtements sur abonnement. Exclut les acteurs non vestimentaires des modèles d'abonnement et les services de location. Les exemples incluent StitchFix et Trunk Club.


☆ Des repères pour vos décisions ! ☆

💪  Suivez le hashtag #OpenString sur Linkedin
👀  Abonnez-vous à la newsletter OpenString.io
🎯  Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Share Linkedin/ Twitter/ Facebook/ copy link
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.