Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Comment Jay-Z et Will Smith ont investi dans Hipcamp

Julien Fontaine , 6 minutes de lecture

L'aventure Hipcamp, l'Airbnb du glamping (la contraction de glamour camping), a été rendue possible par une poignée de célébrités, de capital-risqueurs de premier ordre, un gagnant d'une émission de téléréalité américaine, un pionnier de l'internet et un cinéaste à impact social devenu programmeur informatique autodidacte qui en 2013 ont joint leurs ressources pour créer une place de marché de terrains de camping qui pourraient être exploitée par des algorithmes pour permettre aux campeurs de trouver le séjour en plein air parfait.

Notre vision pour Hipcamp est de changer fondamentalement la culture d'une manière qui favorise les connexions étendues avec le plein air, englobant chaque personne qui a besoin de respirer l'air frais et de ressentir directement l'impact impressionnant de la nature», Hipcamp

La start-up de série B est soutenue par Dreamers Fund de Will Smith, Marcy Ventures Partners de Jay-Z, Tim O'Reilly d'O'Reilly Media, la gagnante de Shark Tank Katherine Krug, la cofondatrice de Flickr Caterina Fake, cofondatrice de Hotel Tonight Sam Shank, le co-fondateur de Tripit Gregg Brockway, Andrew Chen d'Andreessen Horowitz, Sarah Tavel de Benchmark, Tripp Jones d'August Capital et Dave Morin de Slow Ventures.

Leur philosophie de créer une communauté inclusive qui valorise l'environnement, la préservation et les grands espaces en fait un partenaire idéal pour notre entreprise», Larry Marcus de Marcy Venture Partners.

Ses concurrents incluent Tentrr, GlampingHub et Glamping.com, soutenu par Benedict Cumberbatch, un acteur et producteur de cinéma britannique, qui sont d'une magnitude inférieure à Hipcamp et tout aussi susceptibles d'être considérés comme des cibles d'acquisition potentielles.

Après avoir levé 41,8 millions de dollars pour une valorisation de 127 millions de dollars en 2017 à l'ère #MeToo lorsque, selon PitchBook, moins de 3% du capital-risque américain était allé à des startups dirigées par des femmes, la fondatrice et CEO de Hipcamp, Alyssa Ravasio, a partagé avec Forbes (août 2020) son parcours et comment elle a été capable de naviguer dans l'incertitude de la pandémie pour devenir un leader de l'outdoor.

Qui a rédigé votre premier chèque?

Le premier chèque que j'ai reçu pour Hipcamp était d'une amie, Katherine Krug (une entrepreneure en série connue pour avoir refusé un accord avec Shark Tank et collecté $3 millions grâce au financement participatif).

Nous buvions du vin chez elle et je lui ai dit comment j'essayais de construire cette plate-forme, mais je n'avais aucune idée de comment j'allais payer le loyer. Elle et son mari, Jonathan Swanson (fondateur de la marketplace de services Thumbtack), étaient de fervents voyageurs qui dirigeaient leur entreprise en tant que digital nomades et adoraient l'idée de Hipcamp.

Elle a dit, 'je veux investir en toi, tu vas tout comprendre' et m’a fait un chèque de $1000.

Comment avez-vous obtenu votre premier investissement?

Notre premier investisseur institutionnel est venu six mois plus tard. C'était Dave Morin de Slow Ventures. Il avait entendu parler de nous sur Twitter. J'avais le website et quelqu'un avait envoyé un ticket d'assistance demandant un filtre pour afficher si un lei autorisait les chiens. J'ai répondu en disant que c'était une excellente idée et il l'a tweeté a un million d'abonnés. Ca a totalement fait exploser l'entreprise. Dave a vu le tweet et a nous a contacté.

À l'époque, Hipcamp se concentrait sur le regroupement de tous les parcs nationaux et d'État sur une seule carte. Quand j'ai dit à Dave que je voulais ajouter des terrains de camping privés, il était comme si ça allait être énorme. Combien d'argent veux tu? J'étais comme 'whoa' et il a fait un chèque de $250.000. C’est ce qui a lancé notre premier tour.

Tout le monde voulait investir parce que Dave avait le plus gros syndicat sur AngelList. Il m'a demandé, si vous pouviez avoir un investisseur dans le monde en ce moment, qui voudriez-vous? J'ai dit Tim O'Reilly parce qu'il croit au gouvernement et peut m'aider à travailler avec les grandes agences de parcs publics. Jennifer Pahlka (fondatrice de Code for America), son épouse était également directeur technique adjoint de la Maison Blanche. (Ravasio avait déjà travaillé pour le Net Freedom Task Force du Département d'État des États-Unis).

Tim a donc investi via son fonds, O’Reilly AlphaTech Ventures, et notre tour de table s’est clôturé à 2 millions de dollars. Bryce Roberts, partenaire d'O'Reilly AlphaTech Ventures (OATV), a siégé au conseil d'administration et nous a incroyablement aidés à bâtir cette entreprise au cours des six dernières années. Il est maintenant observateur au conseil.

Qui a dirigé vos séries A et B?

Sarah Tavel de Benchmark a mené la série A et Andrew Chen d'Andreessen Horowitz a mené la série B. Ils ont tous deux pris des sièges au conseil d'administration et ont été très impliqués.

Il y a un an, vous avez atterri des investisseurs célèbres, Jay-Z et Will Smith. Comment est-ce arrivé?

Notre série B était dirigée par le a16z Cultural Leadership Fund d’Andreessen qui est soutenu par Marcy Ventures Partners de Jay-Z et Will Smith’s Dreamers Fund (ainsi que Quincy Jones, Kevin Durant, Diddy, Shonda Rhimes et d’autres icônes culturelles noires). La mission du fonds est de créer de plus grandes opportunités pour les Afro-Américains dans le domaine de la technologie et tous les profits du fonds vont à des organismes de bienfaisance qui soutiennent la diversité et l'inclusion.

Lors d’un barbecue organisé par Ben Horowitz d’Andreessen, j’ai été présenté à Chris Lyons, qui dirige le fonds. En discutant de la façon dont Hipcamp a toujours voulu créer un accès vers l'outdoor pour tout le monde, j'ai partagé à quel point Jay-Z avait influencé ma réflexion sur l'entrepreneuriat et ma programmation culturelle. Il a proposé de faire la présentation à Jay-Z et Will Smith. C’est ainsi que nous avons obtenu l’investissement et c’est formidable d’avoir leur soutien.

Quelle est votre étoile polaire?

Notre étoile polaire est les 'nights outside' et c'est excitant de voir que nous venons d'atteindre 2,5 millions. Nous croyons fermement à la biophilie et que passer du temps à l'extérieur est essentiel à la santé et au bonheur des humains.

Que s'est-il passé lorsque la pandémie a frappé?

Notre activité a chuté d'environ 80% en mars. Dans un effort pour aplatir la courbe, nous avons en fait encouragé les annulations pour aider les gens à se conformer aux restrictions en place, ce qui était difficile parce que nos hôtes dépendent vraiment de ces revenus. Nous avons donc lancé une fonctionnalité où les gens pouvaient choisir de leur faire don de la valeur de leur voyage et une personne sur quatre a accepté. Mais c'était une période difficile. Nous avons dû faire quelques licenciements et nous avons fait une demande de prêts d'Etat. Les choses ont commencé à changer en mai et nous avons pu rappeler des gens.

Maintenant, la demande est si élevée qu'elle ne ressemble à rien de ce que nous avons vu auparavant. Les réservations sont trois fois plus élevées que l'année dernière et les propriétaires fonciers gagnent des dizaines de milliers de dollars sur la plateforme au cours des premiers mois. Le trafic du site a augmenté de deux fois par rapport à l'année dernière. Le Covid-19 a suscité un intérêt accru pour les expériences de plein air et nous avons trouvé des personnes voyageant 40% plus près de chez elles par rapport à la même période l'année dernière. Nous avons mis en place des mesures de sécurité telles que l'enregistrement sans contact et la location de vos propres toilettes portables. La moitié de nos annonces sont pour un seul site, ce qui fait de nous une destination populaire pour ceux qui cherchent à se distancer socialement.

Nous sommes dans la meilleure position financière que nous ayons jamais été. Notre effectif de 35 personnes est entièrement réparti et nous embauchons au fur et à mesure que nous développons l'ensemble d'outils sur notre plate-forme. Notre plus grand défi est maintenant de trouver suffisamment d'annonces pour satisfaire la demande.

Comment monétisez-vous?

Nous prenons une commission de 10% sur le prix fixé par les hôtes. Ils choisissent leurs propres prix et gèrent leurs propres calendriers, et nous construisons des outils pour les aider à gérer leur entreprise.

Quelles sont vos ambitions pour les trois prochaines années?

J'espère devenir une force pour arrêter la destruction de l'habitat et faire passer le récit du changement climatique de la honte et de la culpabilité à des actions qui profitent à tous.

Je voudrais m'asseoir avec un ministre de l'environnement en Équateur et dire que 'je sais que vous pensez que la coupe à blanc dans votre forêt tropicale est le meilleur choix, mais nous avons un moteur économique qui offre une meilleure alternative car il permet à vos propriétaires fonciers de gagner de l'argent tout en étant de bons intendants de la terre'.

Mon objectif est d’avoir Hipcamp dans la plupart des pays du monde de manière à pouvoir proposer des expériences de qualité pour le bien-être de notre communauté. Nous ne voulons pas croître si vite là où nous compromettons nos valeurs.

Forbes, Août 2020

☆ Des repères pour vos décisions ! ☆

💪  Suivez le hashtag #OpenString sur Linkedin
👀  Abonnez-vous à la newsletter OpenString.io
🎯  Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.