Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Comment Google veut étendre Google Pay dans le commerce.

Julien Fontaine , 4 minutes de lecture

Google travaille sur une refonte majeure de son application de paiement, Google Pay pour booster son utilisation aux États-Unis. Google Pay prévoit cette année de laisser les marchands en ligne et brick-and-mortar installer leurs propres boutons de marque dans l'application aux États-Unis, la transformant potentiellement en un portail unique pour le commerce.

Dans le cadre du plan de Google, les utilisateurs pourront cliquer sur le bouton d'un marchand dans Google Pay afin de passer des commandes et de payer sans jamais quitter l'application. Google est en discussion avec les principaux détaillants tels que les stations-service, les dépanneurs, les chaînes de restaurants et les entreprises de livraison pour les convaincre de souscrire au plan.

La décision de Google intervient alors que la pandémie a suscité un intérêt accru pour les paiements sans contact, ce qui suggère que la résistance de longue date des Américains à adopter les services de paiement numérique pourrait diminuer.

Google et Apple proposent depuis des années des applications de paiement (#eWallets), mais jusqu'à présent, leur utilisation n'a pas décollée. Leurs applications de paiement permettent aux gens de stocker leurs cartes de débit et de crédit et de faire des achats hors ligne en appuyant leurs téléphones sur les terminaux de paiement.

En 2019, 13,7% des propriétaires de smartphones aux États-Unis utilisaient Apple Pay, tandis que seulement 5,5% utilisaient Google Pay, estime eMarketer. Dans l'ensemble, seulement 30% de tous les propriétaires de smartphones aux États-Unis ont utilisé leur téléphone pour effectuer un paiement l'année dernière.

L'une des raisons de la lenteur de l'adoption des paiements numériques est que sortir un téléphone pour effectuer une transaction n'est pas beaucoup plus pratique pour le consommateur que simplement utiliser une carte de crédit ou de débit physique. Mais cela pourrait changer. Un récent rapport de Bloomberg a confirmé que l'utilisation des paiements sans contact était en hausse grâce à la crise du Covid-19.

A LIRE: La tyrannie de la commodité.

Les géants de la technologie, quant à eux, considèrent l’expansion des services financiers comme un moyen de s’intégrer davantage dans la vie des gens et de recueillir des données qu’ils pourraient utiliser. Apple a intensifié ses efforts en déployant une carte de crédit avec Goldman Sachs, tandis que Google s'efforçait d'offrir des comptes chèques et une carte de débit affiliée aux utilisateurs cette année. Lors d'un appel aux résultats plus tôt cette année, le CEO Sundar Pichai a déclaré que Google «réorganiserait ses produits de paiement à l'échelle mondiale» en 2020.

L’expérience de l’Inde

Les paiements numériques ont décollé beaucoup plus rapidement à l'étranger, en particulier en Asie. Google, par exemple, a eu du succès avec son application Google Pay en Inde, où des rangées de boutons ouvrent des vitrines pour des services tels la réservation de voyages et la livraison de repas. Les utilisateurs de l'application en Inde peuvent, par exemple, cliquer sur un bouton pour ouvrir la vitrine d'un restaurant dans Google Pay, parcourir le menu et commander un repas. L'application Google Pay était l'application financière la plus téléchargée en Inde le mois dernier, selon Sensor Tower.

Un porte-parole de Google a confirmé que la société prévoyait d'étendre le cadre de Google Pay qu'elle a construit pour l'Inde au reste du monde, mais a déclaré que l'expérience de l'application serait différente sur chaque marché.

La Chine

Les boutons marchands prévus pour la version américaine de Google Pay seraient similaires aux mini-programmes de l'application de messagerie chinoise WeChat. Ces mini-programmes permettent aux utilisateurs de WeChat Pay de payer un tour de manège, de réserver des billets de cinéma et de jouer à des jeux mobiles sans télécharger d'autres applications. Les entreprises en Chine utilisent également leurs mini-programmes pour engager leurs clients, en leur offrant des promotions et des points de fidélité, tout comme les entreprises américaines le font avec les cartes de crédit des magasins.

En Chine, où la pénétration de l'utilisation des cartes de crédit a toujours été inférieure à celle des États-Unis, les portefeuilles numériques comme Alipay et WeChat Pay sont devenus de loin les alternatives les plus pratiques à l'argent liquide. En quelques années à peine, la Chine est passée d'un marché où la plupart des magasins physiques locaux n'acceptaient que les espèces à la capitale mondiale du paiement mobile, où pratiquement tout le monde dans les grandes villes paie tout avec des applications pour smartphone.

Ces dernières années, Google a étudié de près le marché chinois des paiements, qui est dominé par Alipay, propriété de la filiale d'Alibaba, Ant Financial, et de son rival WeChat Pay. L'équipe Google Pay a envoyé un grand nombre de ses employés en Chine pour des voyages d'affaires visant à apprendre des services locaux. Lors d'un voyage de ce type à Pékin en avril 2019, environ 100 employés de Google Pay disposaient d'une liste de contrôle des activités liées au paiement mobile à effectuer, telles que l'utilisation d'Alipay et de WeChat Pay pour prendre le métro, faire des emplettes, payer les livraisons de repas ou chanter dans une cabine de karaoké pour une personne.

Ce qui a fonctionné en Chine et en Inde ne fonctionnera pas nécessairement aux États-Unis. Convaincre un grand nombre d'entreprises de créer leur vitrine pour Google Pay aux États-Unis pourrait être une tâche difficile. On ne sait pas combien d'entreprises Google Pay vise à recruter avant le lancement de la version révisée de l'application, mais les utilisateurs auront besoin d'un nombre important de services pour rendre la fonctionnalité significative.

The Information, Juin 2020.

Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.