Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Le dropshipping, qu’est-ce que c’est?

Julien Fontaine

Le dropshipping tel qu'il est perçu aujourd'hui a connu son succès grâce à la conjonction de plusieurs paramètres favorables à son essor:

  • la démocratisation et la simplification des outils technologiques SaaS,
  • l'acceptation définitive des achats en ligne par le grand public,
  • des consommateurs que l'on peut rapidement et facilement engager sur les réseaux sociaux ou autres levier d'acquisition,
  • mais surtout un contexte macro-juridique en faveur des opérateurs économiques étrangers.

Le dropshipping est l’une des opportunités d’affaires les plus tendances du Web au cours de la dernière décennie. La mécanique commerciale du dropshipping est tellement simple et apparemment dénuée de risques qu’il attire à la fois l’attention des spécialistes du e-commerce, de ceux qui voudraient le devenir, des media et des gurus du e-commerce qui prolifèrent sur les réseaux sociaux.

Mais il est bien plus que ça.

Les détaillants vendent des assortiments d’articles qu’ils ne possèdent pas, ne stockent pas et n’expédient même pas. Les commandes sont transférées aux fabricants ou aux grossistes qui livrent directement le client final. Le dropshipper relie simplement l’acheteur et le fabricant, souvent sans que l’acheteur ne sache que le vendeur et le fabricant ne sont pas la même partie. Il ne stocke aucun produit mais dépend entièrement du fournisseur tiers pour répondre à ses ventes.

Quand la relation entre le vendeur et le propriétaire et expéditeur du produit est optimisée, les articles sont livrés avec la même image de marque que celle du revendeur, les mêmes performances d’expédition et l’expérience client que s’ils venaient de son entrepôt, tout en lui permettant de ne prendre aucun risque d’inventaire et de profiter de marges de gros relatives (un prix d’achat unitaire généralement plus cher que sur des volumes en gros).

Le dropshipping permet de réduire les coûts puisqu’il ne nécessite aucun financement de stock et autres coûts de stockage. Les revendeurs peuvent promouvoir les produits du fabricant ou du grossiste en marketplaces, sur leur site web de vente directe au consommateur ou les réseaux sociaux, à travers des stratégies SEO, SEA, SMO, SMA, etc.

Chacun son métier : les spécialistes du e-commerce et du marketing digital pour acquérir de la visibilité, faire la vente et en assumer la responsabilité juridique face à ses clients (gestion des retours, sav, service client, respects des délais de livraison…), les fabricants pour produire, les logisticiens pour stocker et expédier.

Bref, le dropshipping, c’est vendre le produit de quelqu’un dans une zone de chalandise administrée par quelqu’un d’autre, le premier envoyant le produit au client au final au nom du deuxième.

Ainsi, le dropshipping est devenu un phénomène mondial, un moteur de croissance stratégique pour certains détaillants, marques et grossistes et pourrait devenir l’une des pierres angulaires d’avenir dans le e-commerce.

Share Linkedin/ Twitter/ Facebook/ copy link
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.