Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

La Chine presse les compagnies maritimes de freiner la hausse des tarifs

Julien Fontaine

Rodolphe Saadé, président et CEO de CMA CGM, a déclaré dans un entretien au Financial Times en novembre dernier, que les autorités chinoises craignaient qu'une hausse des tarifs du fret maritime ne menace ses exportations.

Le marché est si fort que les autorités chinoises estiment, qu'à un moment donné, il doit y avoir un plafond. Et c'est pourquoi ils disent que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez, il y a des règles à suivre», Rodolphe Saadé.

Le ministère chinois des transports est particulièrement préoccupé par le fait que des taux de fret plus élevés ralentirait les exportations vers les États-Unis et «surveille très attentivement ce qui se passe», a ajouté M. Saadé, sans dire s'il allait plafonner ou réduire les tarifs.

Le coût d'expédition des marchandises a bondi dans le monde entier au cours des derniers mois avec la réouverture des usines en Asie et l'épuisement rapide de la capacité de chargement, ce qui a fait grimper les coûts de transport vers les côtes occidentales.

Les coûts de fret sur les routes entre la Chine et la côte ouest des États-Unis ont commencé à augmenter au cours de l'été, alors que les entreprises américaines consolidaient leurs stocks fortement entamés en raison des chocs sur les chaînes d'approvisionnement plus tôt dans l'année pendant que les gens restaient coincés chez eux en achetant en ligne.

La suite de cet article est réservée aux abonnés payants

Souscrivez un abonnement mensuel sans engagement de durée (ou annuel) pour consulter l'intégralité du site.

Je m'abonne Vous avez déjà un compte? Sign in
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.