Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Amazon atteint un GMV mondial équivalent au retail français

Julien Fontaine , 2 minutes de lecture

D'après Marketplace Pulse, le volume total de marchandises vendues (#GMV) sur Amazon sera de $475 milliards en 2020, dépassant le PIB de la Norvège et de l'Autriche. L'année prochaine, ce sera celui de la Belgique. Les vendeurs 3P ont vendu pour $295 milliards de produits et les ventes d'Amazon elle-même (1P) s'élevaient à $180 milliards à l'échelle mondiale.

Le Gross Merchandise Volume d'Amazon agrège le montant total des ventes sur les sites Web d'Amazon, y compris celles de la société elle-même et de la marketplace. Il détermine son empreinte sur le marché dans lequel Amazon existe. Il est passé de $335 en 2019 à $475 milliards en 2020. En un an seulement, la place de marché d'Amazon a ajouté à son GMV plus que la valeur des ventes d'eBay.

A titre de comparaison, l'INSEE/Eurostat évaluait l'ensemble du commerce de détail français à €476,7 milliards TTC en 2018, grandes surfaces alimentaires, pharmacies, stations essences, tabac... tout inclus, pour 1,797 millions d'emplois générés. Fin 2020, Amazon emploierait 1,2 millions d'employés dans le Monde, intérimaires inclus.

Selon Statista/Shopify, le marché européen de la vente au détail en ligne, services exclus, était de 346,5 milliards de dollars en 2019. La part de marché d'Amazon sur la vente en ligne dans le monde est donc très supérieure à la vente au détail en ligne dans toute l'Europe.

Le GMV d'Amazon en 2020 a donc augmenté de 42%, ses ventes internes de 35% et celles des vendeurs tiers de 47%. 62% du GMV mondial d'Amazon provenait de la marketplace en 2020.

Pour la première fois, au 2ème trimestre, le segment commercial d'Amazon qui a eu la croissance la plus rapide était la marketplace. Les revenus provenant des frais de transaction et de logistique (#FBA) ont augmenté de 53% au cours de T2 2020, ce qui indique de fortes ventes par les vendeurs de la place de marché.

«Les ventes de tiers ont de nouveau augmenté plus rapidement ce trimestre que les ventes de première partie d'Amazon», a confirmé Jeff Bezos, PDG d'Amazon, lors de l'examen des résultats du deuxième trimestre.

La flambée des ventes du deuxième trimestre a élevé à la fois la marketplace et les ventes internes au-dessus du segment commercial d'Amazon à la croissance la plus rapide auparavant, la publicité.

A LIRE: L'hégémonie des vendeurs chinois sur Amazon

Partager Linkedin/ Twitter/ Facebook/ Copier le lien
Vous venez de vous abonner à la newsletter OpenString
Bonjour. Vous vous êtes connecté avec succés.
Vous vous êtes connecté avec succés.
Votre lien à expirer
Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à l'intégralité du contenu.