Veille réglementaire et stratégique appliquée au ecommerce

Amazon Air ouvre son premier hub logistique européen

Julien Fontaine

L'aéroport de Leipzig offre une plate-forme à l'entreprise pour déplacer les envois hors de DHL, FedEx et UPS. Leipzig/Halle est le deuxième aéroport d'Allemagne pour le fret après Francfort et le cinquième en Europe. Il  connecté aux réseaux autoroutiers et ferroviaires trans-européens, ce qui permet aux camions de rejoindre 15 pays en huit heures.


Amazon Air, la compagnie aérienne de fret interne du géant de la vente en ligne, a ouvert en novembre dernier son premier hub aérien régional en Europe. La base de fret aérien européenne est très petite, mais donne à Amazon la possibilité de défier les trois grands transporteurs express (DHL, FedEx et UPS) pour obtenir des parts de marché.

Le hub aérien régional est situé à l'aéroport de Leipzig/Halle, dans le centre de l'Allemagne, a déclaré Amazon Europe dans un article de blog. L'aéroport de Leipzig/Halle abrite également la principale opération européenne de DHL. L'aéroport est connecté aux réseaux autoroutiers et ferroviaires trans-européens, ce qui permet aux camions de rejoindre 15 pays européens en huit heures.

Les colis des centres de distribution d'Amazon à Leipzig et ailleurs en Europe passeront par les installations de fret de 20.000 mètres carrés pour accélérer la livraison pour les membres Prime à travers le continent. Le hub permet à Amazon d'éliminer le besoin de transporteurs de colis tiers et de proposer des options de livraison plus flexibles à un prix inférieur.

Amazon Air a loué deux Boeing 737-800 à GECAS, l'activité de financement et de location d'avions commerciaux de GE et a conclu un contrat avec ASL Airlines pour les faire voler. La nouvelle installation, qui décharge les colis des camions et des avions, les trie par destination et les recharge sur du matériel de départ, fonctionne initialement avec deux vols quotidiens.

ASL Airlines, qui fait partie de ASL Aviation Holdings, basée à Dublin, exploite également des avions pour le compte de sociétés de logistique intégrées, dont FedEx, et a fourni un service régulier pour Amazon à travers l'Europe, selon plusieurs rapports précédents.

Amazon Air a transporté cette année 29 millions de masques faciaux, 100.000 thermomètres et 3 millions de gants qui ont été distribués aux employés en Europe pour se protéger contre le COVID-19, a déclaré Amazon.

Amazon Air loue actuellement ses 80 appareils à d'autres compagnies aériennes de fret. La flotte d'Amazon Air devrait atteindre 200 avions en 2028.

Les observateurs d'Amazon disent que la société prévoit d'étendre ses opérations aériennes à l'international.

Leipzig/Halle est le deuxième aéroport d'Allemagne pour le fret après Francfort et le cinquième en Europe. En septembre, les volumes de fret y ont augmenté de 18,6% à 120.758 tonnes, la plus forte croissance en un mois en huit ans, selon l'autorité aéroportuaire. Pour les trois premiers trimestres, le volume est en hausse de 8,1% par rapport à 2019.

Amazon Air construit un hub national de 1,5 milliard de dollars à l'aéroport international de Cincinnati/Northern Kentucky, où il partage actuellement l'espace avec DHL Express. Le nouveau hub devrait commencer à fonctionner l'été prochain.

Côté hub de fret aérien en Amérique du Nord, l’entreprise de Jeff Bezos en possède déjà dans des aéroports au Texas, en Floride et sur l’ile de Porto Rico. L’année 2021 doit donner lieu à la création de nouvelles infrastructures à l’aéroport de San Bernardino, en Californie, et à celui de Cincinnati, dans le Kentucky. L'ajout de trois hubs d'ici un an augmentera considérablement la capacité d'Amazon à transporter plus de fret, selon les experts.

D'ici la fin de 2021, Amazon Air pourrait franchir le seuil des 200 vols par jour, soit environ le double de sa taille au début de 2020. Avec seulement une augmentation modeste de l'utilisation de la flotte, cela nécessitera environ 74 à 75 avions», selon l'Institut Chaddick.

Le rapport "Amazon Air Summer Surge" indique que l'activité de vol accrue est fonction de plus d'avions et d'un rythme d'exploitation plus élevé. Fin août, les 737 d'Amazon effectuaient 2,7 vols quotidiens par avion et les 767 de taille moyenne 2,5 par jour, contre une moyenne combinée de 2,02 vols quotidiens fin avril. Les avions exploités par des intégrateurs tels que FedEx et UPS n'effectuent généralement que deux vols par jour, un dans chaque direction vers un hub majeur. L'Institut Chaddick a observé des avions Amazon effectuant cinq segments le même jour.

Share Linkedin/ Twitter/ Facebook/ copy link
Votre lien à expiré
Votre compte est activé! Vérifiez votre email (et peut-être vos spams) pour vous connecter.